Pas de quartier pour le club The Oh! qui risque de nouveau la fermeture et l’interdiction professionnelle pour son créateur.
Retour sur les péripéties de ce club mythique de Belgique.

The oh! était basé en premier lieu à Gavere, mais avait été contraint de quitter sa ville pour Gistel (septembre 2009) suite à de nombreuses plaintes du voisinage pour sources de nuisances sonores.
Mais, la dernière soirée à Gistel se déroula le 5 Janvier 2013 au grand soulagement des habitants qui avait eux aussi lancé une pétition contre les nuisances sonores du club. Pas de chance pour le club.
The oh! Gavere déménagea  donc au Hangar 1 à Ostende en 2013, nous en avions parlé via cette article.

Et maintenant ?

La discothèque est de nouveau dans l’embarras. Cette nouvelle affaire remonte à l’année dernière et sera jugé prochainement.
En effet, dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 Avril 2014, un garçon de 16 ans habitant à Waregem a succombé à une overdose d’ecstasy dans la discothèque d’Oostende. Mais Pedro D.S. (Dj Pedroh) ne serait pas impliqué dans cette affaire.
Par contre, il est actuellement en procès car il serait soupçonné en 2012 d’avoir fermé les yeux sur la vente de drogue dans son dancing.
Il est actuellement la cible d’une interdiction professionnelle.

Selon la défense, les faits ne sont pas prouvés : “Montrez-moi où mon client a facilité la vente de drogue. Il fait tout pour arrêter cela”, a plaidé son avocat Walter Van Steenbrugge. De plus, la défense a fait remarquer que l’Oh! avait déjà été fermé administrativement par le maire Oostende l’été dernier.

Le tribunal passe au jugement le 13 Avril prochain.

(Source : Nieuwsblad)

La discothèque The oh! Oostende risque la fermeture
Noter cette article