Dj et collectionneur de vinyles depuis 10 ans, Coreback débute son parcours électronique dès le collège, interpellé par les albums de Laurent Garnier (Laboratoire Mix) écoutés par des proches. Très vite il se tourne vers des sonorités plus hard en achetant ses premières compiles Thunderdome et tombe définitivement sous le charme du Hardcore. Des mixs comme ceux de Liza’n’Liaz (Hardcore volume 1, Fairway Rec) ou Manu le Malin (Hardcore volume 2, Fairway Rec) conforteront ses goûts pour les rythmes durs et rapides.

Dès 2000, il commence à mixer en free-party et dans divers Teknival sous le pseudo “THS”, allant de la Tekno en passant par la Drum’n’Bass puis le Hardfloor. Vers 2003, il revient à ses premiers amours et laisse croître son engouement pour le mix Hardcore. C’est à cette même période et grâce à plusieurs sets, mis en téléchargement gratuit sur divers forums spécialisés, qu’il se fait remarquer sur Internet.

Il sort réellement de sa réserve en 2006, suite à son intégration au sein du sound-system français résolument Hardcore : K-Bal, bien connu des puristes amateurs de BPM ravageurs. Après un peu plus d’une année passée dans le collectif et guidé par un caractère assez indépendant, il décide de quitter le crew.

Au début de l’année 2008, sollicité par The Nurse, il avait rejoint durant un peu plus d’une année le label Epileptik en tant qu’artiste, mais aussi en tant que régisseur, prenant ainsi part à l’élaboration de certains projets de soirées.

Depuis Mars 2009, Coreback a aussi intégré l’association Trip & Teuf, spécialisée dans l’organisation de voyages en events (essentiellement vers la Belgique et la Hollande) ainsi que dans l’organisation de soirées. Il y est chargé de communication, prend part à l’organisation des soirées mais, avant tout, il est venu grossir les rangs de leurs DJs avec un hardcore aussi sombre que dynamique !

Coreback mix dorénavant plusieurs styles variés, allant du gabber mainstream au speedcore, en passant par l’indus, le doom ou le darkcore, témoignant d’une volonté d’ouverture et d’une certaine diversité musicale.

Ses principales influences viennent du Hardcore français de 1996 à 2000, avec des labels comme Hangars Liquides, SODOM, Komum, Never Forget, HIV, etc… Mais aussi des labels plus récents comme Enzyme, Third Movement, Genosha, KTR ou Hardcore Basic, pour des mixs plus down tempo. Ses labels hardcore préférés sont Storm Record Scotland, Killout, Hard of Hearing, Industrial Strenght et Headfuck Record. Ses derniers coups de cœur vont aux labels hollandais et italiens que sont Traxtorm, M.O.H, Third Movement, Choose Or Lose et D.N.A. Parmi la pléiade d’artistes qu’il apprécie il y a entre autre Armaguet Nad, Fist of Fury, Angel Flo, Dj Freak, Dj Tron pour la branche la plus extrême, mais aussi Nosferatu, Promo, Vince, Manu Le Malin, Partyraiser, Jappo aka Unexist, Lenny Dee, Stormtrooper, Dr Macabre, et Daisy aka Mandragore en hardcore.

Plus d’infos sur son myspace :
http://www.myspace.com/djcoreback

 

Dj Coreback – Biographie
Noter cette article

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de